Le miel de Grèce 

 

Le miel a été apprécié par les Grecs depuis plus de 3000 ans ; C'était la source principale de nutrition des dieux de l’Olympe et le cadeau céleste offert par Zeus pour la renaissance des mortels. Alors que les abeilles mellifères viennent de loin, il y a quelque chose dans le miel grec qui ne peut être égalé : son nectar, l’esprit divin d'ambroisie. Ce qui distingue le miel grec des autres miels, c'est sa qualité unique due au climat exceptionnel de la Grèce et à l’extraordinaire richesse de la terre grecque. La grande variété de fleurs, d'herbes et d'agrumes fournit le nectar des dieux, inimitable par son arôme, son goût et sa texture.

 

Il existe plusieurs variétés de miel grec distinctes : le miel de thym de qualité supérieure qui se trouve nulle part ailleurs dans le monde, produit principalement en Crète et sur les îles égéennes et ioniennes, ainsi qu'au centre et au sud du territoire continental, couvrant près de 65% de la production globale de miel en Grèce ; le miellat des forets (pin, sapin, chêne) qui ne se rencontre que dans certaines régions méditerranéennes ; le miel des fleurs (châtaignier, tilleul, acacia, etc.) ; le miel de bruyère, des herbes de montagne et des fleurs d'oranger, de coton (un délicieux miel de couleur claire avec un antioxydant exceptionnel et des propriétés antimicrobiennes) et le miel de tournesol, tous gardant l'essence de la terre grecque.

 

La collecte du nectar

Au printemps, lorsque les fleurs sont en pleine floraison, les abeilles visitent environ 1500 fleurs afin de récolter leur nectar tout en portant les grains de pollen de fleurs en fleurs, pollinisant la fleur dans le processus. Le nectar est stocké dans le sac de miel de l'abeille et, lorsque le sac est rempli, l'abeille ouvrière retourne dans la ruche.

 

La transformation et la production du miel

A l'intérieur de la ruche, le nectar est enrichi en enzymes et ensuite placé dans les cellules de cire d'abeille par les abeilles ouvrières plus jeunes jusqu'à ce que le taux d'humidité du nectar soit réduit à 17%. Le fanage des ailes de centaines d'abeilles aide le nectar à se transformer en une matière épaisse, le miel.

 

La récolte du miel

Les apiculteurs fournissent à leurs abeilles une boîte pleine de cadres où les abeilles stockent leur approvisionnement en miel pour l'hiver. Le miel stocké par les abeilles étant beaucoup plus que ce qui est nécessaire pour leur survie, le surplus est récolté par les apiculteurs. Les cadres sont déplacés dans l'extracteur et le miel coule à l’intérieur d'où il est ensuite ramassé par une pompe et transféré dans de grands réservoirs. La cire et autres particules qui remontent à la surface sont par la suite « écrémées ».

 

Entreposage et embouteillage

Après que le miel vierge a coulé, il est stocké dans de grands réservoirs jusqu'à ce qu'il soit prêt à être mis dans des contenances en métal ou bocaux en verre et distribué à tous les marchés locaux, nationaux et internationaux.

 

Le miel, est un aliment regorgeant de bienfaits et de vertus pour la santé. Il fournit des antioxydants puissants, de la vitamine E et de la vitamine C. Il est utilisé dans la gastronomie et il est un édulcorant naturel sain. Il peut se déguster en tartine sur le pain, dans les boissons chaudes comme le thé, le lait ou le café (pour remplacer le sucre), dans les tartes et les gâteaux au four. Il est également utilisé comme condiment pour apporter une douceur dans les plats à base de viande et les salades. Et bien évidemment sur un bon yaourt grec onctueux avec des fruits secs pour un excellent dessert ou encas très gouteux toute la journée. Vous pouvez aussi tout simplement plonger votre cuillère dans le pot de miel et profiter d'une cuillère de miel comme une confiserie ou un coup de pouce énergétique !

 

En raison de ses propriétés antibactériennes, le miel possède des vertus curatives très efficaces pour contrer la gueule de bois, hydrater, apaiser un mal de gorge et renforcer l'immunité.